Archives de Tag: twitter

À chaque campagne marketing, son média social

Pour faire une bonne campagne de marketing sur les médias sociaux, il faut comprendre les forces et faiblesses de chacun afin de faire un choix éclairé. Il est important de toujours trouver le ou les médias sociaux qui répondront plus spécifiquement aux objectifs de votre campagne web.

Le CMO (cmo.com) lança son deuxième guide sur les médias sociaux en début d’année afin d’aider les spécialistes en marketing à mieux s’y retrouver dans l’offre grandissante de réseaux sociaux. On retrouve pour chacun d’entre eux leur potentiel dans 4 sphères bien précises : la communication avec le consommateur, l’exposition de la marque, le trafic vers notre site et le référencement ou SEO (search engine optimization).

Communication avec le consommateur

On remarque que des sites comme Facebook, Twitter et YouTube font très bien au plan de la communication avec le consommateur. Il est plus simple de se démarquer du lot avec Facebook et Twitter puisque leurs sites ont une portée plus sociale. La communication se fait dans les deux sens et il est facile pour une entreprise de recevoir du feedback, que celui-ci soit négatif ou plus positif. Quant aux vidéos sur YouTube, ils sont un outil avantageux pour informer ou divertir notre public cible.

Exposition de la marque

On retrouve encore les Facebook, Twitter et Youtube comme leader dans cette catégorie, mais à ceux-ci viennent s’ajouter des sites comme LinkedIn et Digg. Dans plusieurs cas, on ne cherche pas nécessairement à parler de notre marque, mais bien que les autres en parlent. Sur Twitter, on recherche notamment à ce que notre contenu soit « retwetté » (partagé par nos abonnés aux leurs). Sur LinkedIn, on veut montrer la solidité de nos ressources humaines. Finalement sur Digg, on veut retrouver notre entreprise dans les histoires de l’heure, de façon positive de préférence!

Trafic vers notre site

Contrairement aux aspects précédents, les joueurs les plus connus font moins bien ici, principalement à cause du spam et du bruit. Digg et StumbleUpon sont les deux sites qui ressortent le plus du lot. Si vous publiez des articles, des histoires intéressantes sur votre site ou blog, il se pourrait bien que ceux-ci se retrouvent sur Digg. Si la communauté apprécie votre article, vous constaterez une augmentation du trafic. Pour ce qui est de StumbleUpon , le but du site est de faire découvrir du nouveau contenu aux utilisateurs. Ceuxi-ci pourraient dont tomber un jour ou l’autre sur votre site. Il est important d’avoir un contenu intéressant afin de fidéliser ces utilisateurs et même d’en attirer d’autres.

Référencement

Les liens « no-follow » (http://en.wikipedia.org/wiki/Nofollow) font mal à certains site, comme Facebook et Twitter, mais d’autres se démarquent. On pense à FlickR qui se débrouille très bien dans la recherche photo autant sur Google que Bing. Les channels et vidéos sur YouTube sont très bien représentés sur les moteurs de recherche. Les histoires sur Digg, même si elles ne deviennent pas nécessairement populaires, vont être indexées très rapidement et peuvent attirer l’œil des bloggeurs.

Pour ceux qui voudraient consulter plus en détails l’étude, vous n’avez qu’à visionner le PDF ci-dessous :

http://www.cmo.com/sites/default/files/CMOcom-SocialMediaLandscape2011.pdf


Comment inclure Twitter dans sa stratégie de recrutement?

Aujourd’hui, Twitter est utilisé sous différent rôles, que ce soit comme blogue personnel, pour promouvoir son entreprise ou même vendre un produit. Les possibilités de cet outil de microblogage semblent infinies, mais le sont-elles vraiment? En recrutement, du moins, son potentiel apparaît intéressant, autant pour le recrutement actif que celui passif.

Recrutement actif

Le recrutement actif sur Twitter ne devrait pas dépayser la plupart des professionnels en ressources humaines. Il consiste tout simplement à publier vos offres d’emploi sur le Twitter officiel de votre entreprise (quand le volume est peu élevé) ou de créer un Twitter « carrière » quand le nombre de postes à afficher est grand et/ou que le Twitter officiel de votre entreprise présente déjà un volume élevé de tweets par jour.

Cette méthode est utilisée quand vous devez combler un poste maintenant ouvert. Twitter devient donc un outil additionnel à votre processus de dotation. Dans votre annonce, il est toujours pertinent d’ajouter un lien qui mène à une page expliquant l’offre d’emploi avec plus de détails. L’utilisation d’un mot-clic ou hashtag, soit un # suivi d’un mot-clé (exemple : #emploi), est également conseillé afin d’être plus facilement trouvable par le moteur de recherche.

L’avantage de Twitter par rapport aux outils normalement utilisés en recrutement actif est que vous pouvez demander à vos abonnés (« followers ») de retweeter vos offres d’emploi. Ils seront très souvent heureux de pouvoir partager un tweet avec un contenu aussi pertinent qu’une offre d’emploi. Si plusieurs personnalités influentes partagent votre offre, celle-ci n’aura pas seulement une grande portée, mais elle verra également sa crédibilité renforcée.

Plusieurs organisations utilisent Twitter pour leur recrutement actif. Par exemple, Starbucks utilise entre autre cette méthode via sa page Twitter dédié à l’affichage de postes, « Starbucks Jobs » (http://twitter.com/#!/StarbucksJobs).

Recrutement passif

Les organisations qui se démarquent en matière de recrutement sont celles qui investissent dans leur recrutement passif. Le recrutement passif consiste à effectuer une veille sur le marché des candidats potentiels afin de recruter les meilleurs talents quand ils sont disponibles même si l’organisation n’a pas nécessairement de poste ouvert présentement. Dans un marché de l’emploi aussi compétitif, il est important de trouver les talents avant la concurrence. Cela nous permet de diminuer les coûts liées au recrutement et le temps perdu à compléter un tel processus (affichage de poste, lecture de c.v., réalisation d’entrevue en plusieurs étapes,  etc.). Mais comment faire un bon recrutement passif sur Twitter?

Il est important de garder dans votre réseau autant les candidats potentiels pour votre entreprise que les personnes qui pourraient vous trouver ces candidats potentiels. La veille doit s’effectuer principalement dans le secteur le plus important pour votre entreprise puisque c’est à cet endroit que l’embauche de candidats de talent risque d’avoir le plus d’impact sur la performance organisationnelle. Comme pour le recrutement actif, il est possible d’utiliser les hashtags pour le passif. En effet, le hashtag offre une belle opportunité de chercher des candidats dans un domaine particulier et d’ajouter les plus intéressants à votre réseau.

Maintenant que vous avez trouvé des candidats potentiels, il faut rester en contact avec ceux-ci. Vous devez suivre leur évolution sur Twitter, discuter avec eux et même les rencontrer face à face. Cela vous permettra de reconnaître les candidats de talent de ceux qui sont moins intéressant pour votre entreprise. Il ne faut pas hésiter à offrir des postes aux candidats de talent avant que la concurrence ne vous prenne de court!

Conclusion

Le marché de l’emploi est de plus en plus compétitif et les entreprises qui pourront se démarquer en terme de recrutement sont celles qui pourront utiliser tous les outils présents dans leur environnement afin d’en faire un avantage compétitif. L’utilisation de Twitter en recrutement peut s’inscrire dans cette branche et les gestionnaires RH qui pourront l’utiliser adéquatement offriront très certainement un instrument de plus à leur entreprise dans la recherche des meilleurs talents.


%d blogueurs aiment cette page :